Clôture de cycles

Pourquoi ?

Nourrir la population mondiale en pleine expansion dans les limites des ressources de la planète, tel est le défi auquel le monde est confronté. Pour y parvenir, il importe d'utiliser les matières premières au maximum et d'éviter le gaspillage. L'intérêt pour la clôture de cycles croît rapidement. En Belgique aussi.

Les cycles en bref

Les cultivateurs produisent notamment des betteraves sucrières, des céréales et des pommes de terre. Les producteurs de denrées alimentaires transforment ces récoltes en bière, frites, chips et biocarburants par exemple pour le consommateur/utilisateur final. Une autre partie sert de nourriture nutritive pour les bestiaux. Ces produits sont également appelés sous-produits ou coproduits. Les éleveurs utilisent ces coproduits pour nourrir leurs vaches et leurs porcs afin de produire du lait et de la viande pour les êtres humains. Les cultivateurs utilisent ensuite le fumier des vaches et des porcs pour fertiliser leurs champs afin que les cultures puissent pousser sur un sol fertile. Cela clôt le cycle et utilise au maximum les cultures.

Responsabilité conjointe

La clôture de cycles est complexe. Tous les maillons du cycle ont une responsabilité : pris dans leur ensemble, ils veillent à ce que les matières premières soient utilisées au maximum et que des récoltes suffisantes restent disponibles afin de nourrir la population croissante de la planète.

Duynie Feed

Duynie Feed est un maillon important dans la clôture de cycles. Nous sommes le trait d’union entre l'offre et la demande de coproduits.

  • Axés sur le service, nous assurons le stockage, le transport et l’assurance qualité des coproduits avec la plus grande flexibilité. Les producteurs peuvent donc se concentrer entièrement sur la production de denrées alimentaires et de biocarburants.
  • Nous veillons ensuite à ce que les coproduits puissent être utilisés comme aliments nutritifs et durables pour bestiaux. Par le biais de Duynie Group, la société mère de Duynie Feed, les coproduits sont également utilisés comme ingrédients d’aliments pour animaux de compagnie, applications techniques et biomasse.  

De l’alimentation humaine aux sous-produits

Les sous-produits résultent partiellement du processus de transformation des récoltes en denrées alimentaires et en biocarburants. Il existe donc un lien entre ce que mange un consommateur et les coproduits destinés aux vaches et aux porcs. Un exemple : les frites et les chips sont faites de pommes de terre et les épluchures de pommes de terre traitées à la vapeur sont libérées au cours de ce processus. Ce coproduit est un aliment nutritif pour un porc. Vous trouverez d'autres exemples sur la page ‘Origine des coproduits’.

En savoir plus sur l’origine des coproduits