Ciprostar

Semi-solide, Riche en énergie, Chèvres/Moutons, Bétail laitier, Bovins à l’engraissement
Étiquetage aliment pour animaux, drêche de chicorée
État semi-solide
pH 3.8
Durée de conservation 12 mois, s'il bien ensilé
Stockage silo tranché, plaque de fosse

Les pulpes surpressées de chicorée sont produites lors du processus d’extraction d’inuline des racines de chicorées. L’inuline est la carbohydrate de réserve de la plante, utilisé en nutrition humaine. Dans le monde de la nutrition animale, l’inuline est connu pour effets positifs sur la santé intestinale. Lors du processus de production, les racines de chicorées sont lavées et coupées en cossettes. Ensuite l’inuline est extraite des cossettes avec de l’eau chaude.
Après extraction, les cossettessont (pulpes humides) sont pressées afin d’augmenter la teneur en matière sèche jusqu’à environ de 25%. Les pulpes surpressées de chicorées, commercialisées par la société Duynie sous le nom Ciprostar, sont un produit très appétant qui peut être facilement ensilé.

 

Propriétés

Les Drêche de Chicorée sont fournis par unités de 30 tonnes. Ils sont déversés en vrac, après quoi l’ensilage doit être effectué. La couche supérieure du silo doit être aplatie et recouverte hermétiquement. Ceci peut se faire au moyen d'un plastique lesté, de manière à peser sur la fosse. La durée de conservation du produit est de quelques mois, à condition toutefois qu’il soit bien ensilé, de façon hygiénique et hermétique. Si l'herméticité est bonne, le produit s'acidifie naturellement (pH <4,5), ce qui permet une bonne conservation. La formation de possibles contaminations microbiologiques nuisibles est évitée grâce à ce degré d’acidité. Pour une meilleure conservation, du sel peut être ajouté.

Conseils de conservation, usage

Ciprostar est une matière première riche en énergie qui s’incorpore parfaitement dans des rations pour ruminants. Par sa digestibilité élevée et donc sa richesse en énergie (UFL/VEM )et en protéines digestibles à l’intestin (PDI/DVE), Le Ciprostar convient très bien aux rations destinées à une haute production laitière avec un taux de protéine élevé. Mais aussi en engraissement, le Ciprostar garantit une bonne croissance de jeunesse et une excellente déposition de viande journalière.
En remplaçant des concentrés par le Ciprostar, vous réduisez l’apport d’azote, phosphore et potasse sur votre ferme.
Le Ciprostar est un tout bon complément de l’herbe. Sa teneur négative en OEB valorise les protéines solubles (OEB) dans l’herbe. Le Ciprostar contient un taux de pectines important. Ces pectines apportent de l’énergie et stabilisent le rumen de la vache. Combinés avec les protéines assez rapides de l’herbe, ces pectines sont responsables pour une démarrage de synthèse de protéines microbiennes. Ces protéines microbiennes font partie du PDI/DVE qui est à son tour responsable pour un taux de protéine élevé dans le lait.
Pour les bêtes d’engraissement, les pectines se présentent dans le rumen comme une source d’énergie tranquille à coté des sources d’énergies rapides comme le blé.

 

Conditions de livraison

  • sur un sol en dur
  • vente sur la base du prix par pourcentage de matière sèche

Valeurs nutritives

Matière sèche
240 g
Protéine brute
85 g
Graisse brute
24 g
Cellulose brute
227 g
Cendres brute
95 g
Amidon
13 g
Sucres
31 g
l'acide lactique
47 g
Phosphore (P)
1,7 g
Sodium (Na)
0,6 g
Calcium (Ca)
16,3 g
Potassium (K)
4,9 g
Chlorure (Cl)
0,1 g
Magnésium (Mg)
0,9 g
D.v. Lysine
6,5 g
D.v. Methionine H
2,0 g
ME
11,4 MJ
VEM
1011
VEVI
1086
DVE 2007
83 g
OEB 2007
-53 g
FOSp
565 g
Valeur structurelle
1,1

Dernière modification 25-06-2020

Les données susmentionnées constituent des valeurs moyennes. Sous réserve de modifications de la composition de produit.